Coordonnées

1384 Rte du coteau
74970 Marignier

04 50 34 49 79
06 82 89 23 38

Thérapie par le jeu


 
 

La thérapie par le jeu et la créativité s’attache au processus de croissance de la personne et cherche à éliminer ce qui se révèle entraver son développement. Le jeu est universel et participe à la santé physique et psychique de la personne. Jouer conduit à établir des relations de groupe. C’est un véritable mode de communication.
C’est en jouant et peut être seulement que l’individu peut se montrer créatif et c’est en étant créatif qu’il développe la conscience du soi. La créativité est inhérente au fait de vivre


 

 

Jouer est un acte spontané et naturel qui constitue une thérapie en soi


Lors des séances l’enfant va exprimer son inconfort ou ce qui l’encombre en se mettant en scènes au travers d’objets et de situations qu’il inventera. Le « mettre en mot » prendra alors forme et le sens de ce qu’il aura vécu pourra émerger. Il pourra ainsi se libérer de ce qu’il aura éprouvé lors d’expériences douloureuses ou conflictuelles et n’aura alors plus besoin de mettre en place des comportements défensifs (agressivité, mensonges…) pour se protéger.


La thérapie par le jeu est une nouvelle expérience dans une situation particulière.


C’est l’occasion pour l’enfant d’expérimenter la liberté d’être soi sans but, ni résultat à atteindre. Il pourra ainsi développer le sentiment d’exister en tant que personne autonome. Ce processus n’est possible que si le climat offert est neutre, bienveillant et sécurisant.

L’approche centrée sur la personne de C. ROGERS avec laquelle je travaille participe à ce climat et favorise la relation de confiance indispensable à tout travail thérapeutique.
La liberté d’être qu’il aura expérimenté lors de ce travail lui permettra de contacter la confiance qu’il peut s’accorder et pourra dans sa réalité quotidienne la faire vivre. Son mode relationnel et ses capacités d’apprentissage s’en trouveront modifiés et participeront ainsi activement à un développement plus harmonieux de sa personne.